28/02/2008

La gélatine et son alternative végétale l'agar-agar

LA GELATINE

La gélatine est obtenue par ébullition prolongée de la peau animale et des tissus conjonctifs. Le numéro "E" de la gélatine est 441.

Celle-ci est un produit protéiné obtenu par hydrolyse partielle du collagène extrait de la peau, des os, des cartilages, des ligaments etc.

A l'échelle industrielle, elle est fabriquée à partir de sous-produits de l'industrie du cuir et de la viande, principalement de la peau des porcs, des os de porcs et des bovins ou des dépouilles de bovins.

 En ce qui concerne la sécurité alimentaire :

Du fait de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), plus communément appelé maladie de la vache folle, et de sa relation avec la maladie de Creutzfeldt-Jacob, il y a eu des inquiétudes concernant l'utilisation de gélatine issue d'animaux potentiellement infectés. Une étude parue en 2004 démontre que le procédé de production de la gélatine détruit la majeure partie des prions potentiellement présent dans le matériau brut. Cependant, des études plus récentes et plus détaillées concernant l'innocuité de la gélatine vis-à-vis de la maladie de la vache folle ont poussé la Food and Drug Administration américaine à réexaminer les procédures utilisées depuis 1997 pour la production de gélatine aux USA.

En raison des doutes pesant sur sa securité de son utilisation dans l'allimentation la gélatine fut remplacé par des composés végétaux dans l'industrie pharmacologique. Ainsi, et bien que cette tendance ne soit plus absolue, la majorité des gélules médicamenteuses sont maintenant enrobées dans des produits d'origine végétale.

Sources : www.wikipedia.org

 L'AGAR-AGAR

L'agar-agar est un extrait d'algues gélidium séché qui est réduit en paillettes puis en poudre.

C'est un excellent laxatif doux et il est très précieux pour faire toutes sortes de gelées.

Pour le préparer, il suffit de laisser fondre 1c de poudre d'agar-agar dans 2 verres d'eau et le laisser fondre 5 minutes avant de le porter à ébullition. 

 gelatine

11:30 Écrit par Francoise Verkest dans Analyses aliments | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.