06/03/2008

Le miel

pot de miel

Le miel est présent sur la Terre depuis bien avant l'homme car les abeilles qui le fabriquent y sont apparues il y a des dizaines de millions d'années. Présent dans le delta du Nil et à Sumer, le miel jouait le rôle du sucre. Aujourd'hui et depuis l'Antiquité, le miel de la Narbonnaise est considéré comme l'un des meilleurs.

Il a été utilisé pour soigner, embellir la peau et embaumer les morts chez les Égyptiens.

Plus proche de nous, durant la première et la deuxième guerre mondiale, on l'utilisait pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats.

Il a également servi pour confire les fruits et les légumes en l'associant au vinaigre et à la moutarde et plus récemment à adoucir les mets. Quant à la gelée royale, les hommes y cherchent toujours le secret de l'éternelle jeunesse.

Il fut le premier édulcorant accessible aux paysans, le sucre étant trop onéreux.

Savez-vous que pour produire un pot de 500 gr de miel, les abeilles doivent effectuer plus de 17.000 voyages, visiter 8.700.000 fleurs, le tout représentant plus de 7.000 heures de travail ?

Ce sont les abeilles butineuses qui ont en charge l'approvisionnement de la ruche. Chaque matin, l'abeille va butiner dans les champs de fleurs où elle a travaillé les jours passés ou part à la découverte de nouvelles plantes. Une fois posée sur une fleur, l'abeille en écarte les pétales, plonge sa tête à l'intérieur, allonge sa trompe et aspire le nectar qu'elle met dans son jabot. Après avoir visité plusieurs fleurs et rempli son jabot, elle rentre à la ruche, puis dépose son chargement dans la bouche d'autres abeilles ouvrières. A la place du nectar de fleur, les abeilles peuvent récolter du miellat, excrément sucré des pucerons qui sera utilisé de la même façon que le nectar de fleur. C'est ce produit de base qui est notamment utilisé pour le miel de sapin.

Des Égyptiens à nos grands-mères en passant par les Grecs et les Romains, le miel a toujours été employé pour soigner le même genre de maux, selon qu'on l'utilise en externe ou en interne :

- Troubles du sommeil.
- Toux.
- Ophtalmies.
- Maladie du tube digestif.
- Maladie des reins.
- Soin des blessures et des brûlures.

Le miel est également un puissant bactéricide naturel.

Les différents miels :

Le miel "toutes fleurs
" : est indiqué pour bien digérer, bien dormir et calmer la toux.

Les miels "unifloraux"
(l'apiculteur faisant en sorte que certaines ruches ne butinent qu'une variété de fleur) :

  • Contre les infections respiratoires : miel d'eucalyptus, lavande, tournesol, thym et sapin.
  • Contre la constipation : miel d'acacia.
  • Contre les infections urinaires : miel de bruyère, thym et sapin.
  • Contre l'insomnie : miel d'oranger et d'aubépine.
  • Contre la mauvaise digestion : miel de romarin et d'oranger.
  • Contre la mauvaise circulation : miel de châtaignier.
Petite recette contre la toux :
Pressez un gros citron et ajoutez 5 cuillerées à soupe de miel. Mélanger. Prenez une cuillerée à café au moment des quintes de toux.

Petit remède contre les coups de soleil :
Soulagez vos coups de soleil en vous enduisant de miel. Votre peau aura vite fait de se régénérer et le soulagement sera immédiat. Laissez le miel sécher sur votre peau et agir plusieurs heures.

Lait de toilette :
Mélanger un yaourt bulgare nature avec une cuillerée à soupe de miel d'acacia et une cuillerée à soupe d'huile de germe de blé. Secouez vivement. A utiliser comme lait de toilette et à conserver au réfrigérateur.
abeilles3

15:48 Écrit par Francoise Verkest dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/02/2008

Les différents laits : Le lait de soja

Lait de soja

Il est produit à base de graine de soja et d'eau : décoction des fèves de soja, trempées et moulues.

Il est considéré comme un substitut du lait pour les végétaliens et les personnes intolérantes au lactose. En Extrême-Orient, il est commun dans l'alimentation et consommé depuis des siècles.

Propriétés

- Moins de matières grasses saturées que dans le lait de vache.
- Exempt d'acide gras trans.
- Riche en protéines.

Information recueillie sur wikipedia :

Le soja, et par conséquent le lait contient des phyto-oestrogènes. Des controverses ont été lancée sur l'influence que positive[2] ou négative[3] que peut avoir ce produit sur la ménopause et sur le développement sexuel des petits garçons. La présence importante de pesticides et l'existence de soja OGM fait aussi débat mais il existe des laits de soja, dit biologiques, ne contenant pas de pesticides et obtenus à partir de graines de soja non-génétiquement modifiées. Parfois, le lait de soja contient du calcium rajouté lors de sa fabrication, pour le rendre plus comparable au lait de vache sur un plan nutritionnel et palier le risque de carence qu'une substitution du second par le premier sans changement de régime alimentaire risque d'entraîner.

Le lait de soja utilisé dans la cuisine a les mêmes qualités que le lait de vache.
 
laitsoja

12:00 Écrit par Francoise Verkest dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |